Infographic_e-bike_usage_landscape

Shimano a mené une étude indépendante sur 12.000 individus dans 10 pays qui révèle que 25% des navetteurs sont prêts à envisager le passage à un e-bike. Aux Pays-Bas, c’est 47%, en Belgique 31%, tandis que le Royaume Uni ferme la marche avec seulement 11%.

La raison principale est de rester en forme (34%), suivis par la protection de l’environnement (30%), les économies (30%). Les barrières qui empêchent le passage sont les risques de mauvais temps (43%) devant le coût d’un E-bike (34%) et la distance par rapport à son lieu de travail (31%).