jetestelelectrique

Lancée en avril dernier à l’initiative du Ministre wallon de la Mobilité , l’opération « Je teste l’électrique » vient d’être évaluée auprès des testeurs.
« Les résultats sont très encourageants ! 20% des candidats ont acheté un VAE suite à leur participation au test et plus de 40% des candidats envisagent l’achat d’un VAE dans un futur proche » souligne le Ministre.
« C’est la première fois qu’une telle opération de testing est organisée en Wallonie. Vu son succès, elle se poursuivra jusqu’en mars 2020 » annonce Carlo DI ANTONIO.
Parmi les autres données significatives recueillies, on retiendra également:
-                  80 % des candidats (20 à 59 ans) se trouvent dans la vie active ;
-                  Il y autant de femmes que d’hommes testeurs;
-                  Plus de 50% des candidats ont utilisé le VAE 2 à 3 fois par semaine et 20% l’ont utilisé tous les jours ;
-                  Plus de 95% des candidats sont satisfaits de l’action « Je teste l’électrique ! » !

EN QUOI CONSISTE CETTE OPÉRATION ?
« Je teste l’électrique » est une opération inédite de prêts gratuits de vélos à assistance électrique (VAE), ouverte à tous les citoyens wallons majeurs dans le cadre du Plan Wallonie Cyclable 2.0.
79 vélocistes partenaires* de la Wallonie, retenus à la suite d’un appel à projets, proposent des tests gratuits de vélos à assistance électrique d’une durée de deux semaines.

QUEL OBJECTIF ?
L’objectif de cette action portée par le Ministre wallon de la Mobilité est de réconcilier les wallons avec la pratique du vélo pour leurs déplacements journaliers, exclusivement ou complémentairement à d’autres moyens de transport respectueux de l’environnement.

Par ailleurs, le coût d’un vélo électrique peut être un frein à l’achat. Pouvoir le tester permet à chacun de se faire une idée précise de la réalité des déplacements en VAE et de rassurer les plus hésitants.

EN PRATIQUE
La demande de prêt s’effectue sur http://jetestelelectrique.be ou en se rendant dans l’un des 11 Espaces Wallonie.
Le numéro vert 1718 peut également guider les citoyens dans leur démarche. Une fois inscrits, moyennant le respect de certaines conditions, les candidats sont mis en contact avec le vélociste partenaire qui a pour mission d’accompagner le candidat dans la découverte et l’utilisation du VAE.
L’action a rencontré un tel succès que pendant plusieurs semaines, le site de l’action ne prenait plus aucune inscription.

Si le bilan a été très positif durant cet été, il faut espérer que l’arrivée de l’automne ne refroidisse pas trop les candidats.